La collocation

la collocation: droits et obligations

Nombreuses sont les raisons qui poussent les gens à faire de la collocation. Il s’agit d’une meilleure solution pour économiser sur le loyer. Cette forme est régie par des obligations. Cela est souvent minimisé et ignoré. Ainsi, avant d’entrer dans la collocation, il est nécessaire de connaître tous les droits ainsi que les obligations à respecter en tant que colocataire. Effectivement, la réglementation juridique de cette forme est d’une grande spécificité.

Conclure un contrat de collocation : une étape à ne pas prendre à la légère

Cette forme de location est dans la plupart des cas nécessite un contrat de collocation. Avant tout, il est important de comprendre ce qu’est la collocation signifie. En effet, il s’agit d’une forme de location dont de nombreux locataires se mettent à louer une habitation. Effectivement, pour plusieurs locataires, il n’existe qu’un seul bail.

Pour commencer la location, il est toujours important de commencer par rédiger un contrat qui mentionne les obligations de chaque partie.

Les obligations envers le bailleur

Au sens juridique, les colocataires disposent de quelques responsabilités envers le bailleur. Effectivement, ce dernier a entièrement le droit de demander des obligations contractuelles communes. Il est donc nécessaire à chacun des colocataires de payer la totalité du loyer au temps nécessaire. Il est aussi du devoir du bailleur d’exiger de différentes charges et de réparation du bien immobilier. Pourtant, il n’entre pas dans les détails de la répartition interne des colocataires.

Il est à noter que chaque colocataire est responsable de son propre loyer. En cas de sous-location, c’est au locataire principal qui présente de l’engagement avec le bailleur.

Attention : il est dans tous les cas nécessaires de tenir le bailleur informé de la présence de la sous-location. Ceci doit donner l’autorisation avant de lancer dans cette forme. Si aucune déclaration n’est faite, il est entièrement possible au propriétaire de faire une rupture de contrat anticipé.

Les obligations entre colocataires

Comme pour le bailleur et les colocataires, des obligations sont à respecter entre les colocataires. En effet, ceux-ci peuvent équilibrer de manière optimale leur compte. Ceci n’est pas une obligation, mais est adapté par de nombreux colocataires. S’il y a de l’inégalité dans la somme à payer, il est possible pour celui qui paye trop de faire une demande de remboursement. Ceci se fait selon la répartition qui a été prévue au départ. Effectivement, cela n’est connu que par le colocataire. Le bailleur n’est pas forcément informé.

Que faire en fin de collocation ?

Quelle que soit la raison, il est à tout moment possible pour le bailleur de mettre fin à une collocation. Pour cela, il demande à chacun des colocataires de signer une lettre de résiliation. À savoir que cette dernière ne se fait pas n’importe comment. Elle doit faire l’office de quelques démarches administratives.

Aussi, si l’un des colocataires décide de déménager, le contrat prend fin. C’est à celui qui reste qui prend en charge le paiement du loyer. Il est possible pour le bailleur de libérer individuellement le colocataire qui reste.

Investir dans l'immobilier locatif en Suisse

VOTRE DEMANDE POUR UN rdv

Nous nous réjouissons d”étudier votre projet d’investissment immobilier gratuitement et voir comment nous pouvons vous aider.