Le rendement locatif immobilier

rendement locatif immobilier

Dans votre projet locatif, il est indispensable d’inventorier le rendement locatif. C’est un élément clé à la réussite de votre projet immobilier.  S’exprimant en pourcentage, le rendement locatif permet de totaliser la part de revenus annuels de votre investissement. Avant de conclure l’achat d’un bien pour un projet immobilier, il est plus que nécessaire que vous évaluiez au préalable le rendement locatif de ce bien. Cela va vous aider à comparer les opportunités, mais également les menaces qui risquent d’impacter votre projet.  N’oubliez pas d’intégrer dans votre calcul de base tous les éléments en sus du prix d’achat du bien : les honoraires du notaire, les droits de mutation, les charges liées aux rénovations et aux éventuels travaux, les intérêts du financement, les charges de PPE, les entretiens divers, les honoraires du gestionnaire…

Le rendement locatif: un indicateur essentiel

L’on dénombre autant d’investissements comme il y a d’investisseurs. Les objectifs ne sont pas les mêmes et tous les investissements ne se valent pas de la même manière. Certains visent tout simplement à faire hériter leur patrimoine à leurs progénitures. D’autres cherchent une indépendance financière en entrant dans le monde de l’immobilier ou constituent un patrimoine afin d’assurer une contribution complémentaire à leurs retraites. Toutes ces formes d’investissement n’ont qu’un seul objectif commun : la rentabilité des investissements par le biais des loyers. Indicateur essentiel à un investissement, le calcul du rendement locatif ne doit pas se faire à la légère. Ce calcul permet d’évaluer le rapport entre les dépenses (achat et autres efforts financiers) et les recettes (loyers générés annuellement).

Calcul de base du rendement locatif avancé

Le marché de l’immobilier est complexe que vous soyez à la recherche d’un patrimoine à créer ou que vous en disposiez et souhaitiez-vous lancer dans son développement. Cependant, l’immobilier est un rémunérateur intéressant si vous êtes capable d’en exploiter les atouts et surtout choisir le bon investissement ou inversement si vous ne disposez pas des éléments nécessaires dans son avancement et son développement. Pour ce faire, il est important de bien respecter toutes les étapes indiquées par les professionnels que nous sommes. Soyez réellement attentif à l’analyse de votre taux de rendement locatif. C’est le rapport entre les frais d’exploitation (le prix d’achat, les variations par an, l’apport personnel, les charges et frais, les impôts, les cotisations sociales) et le loyer mensuel (avec les révisions annuelles) ainsi que les mensualités du prêt. 

Comment calculer le rendement locatif immobilier avancé ?

Selon un calcul de base, le rendement locatif s’évalue d’une manière très simple. C’est dans les détails que le calcul se corse. Vous trouverez in simulateur et un modèle de calcul détaillé dans notre site. Cette formule de base vous permet tout simplement de trancher sur la rentabilité de votre placement immobilier.

Rendement net (exprimé en %)

 = [(loyer mensuel x 12 mois) – frais d’exploitation)] / Fonds propres

N’hésitez pas à parcourir notre site afin de procéder à tous les calculs nécessaires afin de disposer de tous les chiffres utiles à l’évaluation de votre bien et son rendement.

À chaque région ses rendements locatifs

Le marché de l’immobilier suisse propose des rentabilités locatives brutes moyennes qui varient selon les régions. Si une propriété locative à Lausanne génère en moyenne un rendement annuel de 4%, celle dans l’Ouest lausannois en génère aux alentours de 4,5% et celle dans la périphérie vaudoise peut aller au-delà de 5%. Les régions lausannoise et ouest-lausannoises supportent les lois de l’attractivité. C’est dans ces deux régions que les prix d’achats sont les plus chers. C’est pour cette raison que les propriétaires parviennent difficilement à obtenir un rendement plus élevé. Ceci étant, ce taux de rentabilité est tout à fait correct pour des locations nues.

Pour faire face à cette réalité qui ne daigne pas changer, nos professionnels pourront vous proposer des investissements qui pourront générer des rentabilités plus élevées et plus intéressantes. Cette perspective repose sur deux leviers : achat au meilleur prix et choix du type de location. De par nos expériences, nous vous proposerons un bien à un prix très compétitif en vue d’une colocation ou d’une location de courte durée. Nous évaluerons le seuil de rentabilité engrangé à partir d’une simulation détaillée selon vos accords après études approfondies. Nous nous porterons garants pour assurer un retour sur investissement positif sur votre projet.

Le rendement immobilier : un dénouement complexe

Théoriquement, le rendement immobilier correspond à la rentabilité d’un bien comparé à un autre disposant des mêmes caractéristiques et opportunités. Il est important que les calculs de rendement intègrent tous les éléments clés liés à l’acquisition du bien. Un point déterminant à ne pas négliger : le risque de vacance locative. Supposons un bien placé dans une région à forte demande et donc avec un rendement plus faible, mais avec un grand potentiel d’être loué dans les meilleurs délais. A contrario, un bien de second choix offrirait théoriquement un rendement plus élevé même si le résultat est plus faible dû à ce que l’on appelle la vacance locative.

Analysez l’attractivité de votre bien immobilier

La typologie du bien est un facteur important. Un studio propose un rendement plus élevé, mais la fréquence du changement de locataires pourrait générer des charges de gestion plus élevées. Quant à un appartement familial, il sera loué dans une durée plus longue en entraînant moins de frais de gestion, mais sera plus difficile à relouer. Les rendements locatifs d’un appartement familial sont d’une manière générale moins intéressants.

Si vous voulez opter pour la revente de votre bien, prenez ces deux points en compte. Le premier concerne la liquidité sur le marché. Faites appel à des professionnels pour étudier le marché avant de trancher surtout si vous ambitionnez de récupérer votre capital départ. Le second point s’attaque à la potentialité de la plus-value. Un bien de qualité peut se revendre beaucoup plus cher que son prix d’acquisition. Pour ce faire, il faut exploiter le potentiel de revenus et la rentabilité des loyers.

Veillez à entretenir une bonne synthèse entre votre bien et votre marge de manœuvre. Ayez l’œil sur les frais d’entretien, car cet aspect technique du marché immobilier amène souvent à confusion voire à l’effondrement de votre investissement. Prenons le cas d’un bien placé hors de la ville. À la base, un bien situé loin de la ville (avec tous les atouts correspondants) pourrait dégager un rendement intéressant à condition qu’il ne nécessite pas de gros travaux. Inversement, un bien en terrain découvert peut générer un rendement plus élevé, mais avec un potentiel de loyer assez faible. Ainsi, n’oubliez surtout pas qu’il existe des coûts qui sont irréductibles. Il faut trouver le juste équilibre entre les loyers évalués en m² et l’entretien selon la surface.

Pensez à ne pas figer la typologie de votre bien et songez au potentiel de transformation. Si votre bien en location nue n’attire pas la clientèle, vous avez toujours la possibilité d’augmenter votre rendement en transformant votre offre. Un studio situé dans le centre lausannois pourra se faire louer plus rapidement et doubler le montant du loyer s’il est transformé en location de courte durée. Une marge subsidiaire pourra être générée si un logement familial est transformé ou restructuré pour être mis en colocation.

Investir dans l'immobilier locatif en Suisse

VOTRE DEMANDE POUR UN rdv

Nous nous réjouissons d”étudier votre projet d’investissment immobilier gratuitement et voir comment nous pouvons vous aider.